Les types de fraude à l’accès : Apprendre à les décrypter

Les types de fraude à l’accès : Apprendre à les décrypter

22/12/2017 0 Par Jocelyne BENISRI
Suivez-nous

Un système de filtrage, comme un couloir rapide ou un portillon par exemple, est censé bloquer tout accès non autorisé. Il existe 7 types courants de fraude à l’accès. Comment les bâtiments publics et commerciaux doivent ils y faire face ?

 

Un système de filtrage des accès a pour but essentiel de permettre le passage d’une personne à la fois, sur réception d’un signal valide. Une fois que le signal est obtenu, la personne est autorisée à passer. Il est généralement émis sur présentation d’un badge.

Dotés d’un ensemble de capteurs bien positionnés, les systèmes de filtrage,  comme les couloirs rapides, sont capables de détecter de nombreuses tentatives de fraude. Le système peut refuser le passage ou alerter les agents de sécurité en cas de tentative d’accès non autorisé.

Voici les sept types de fraude à l’accès auxquelles sont le plus fréquemment confrontés les bureaux et bâtiments publics.

1. Talonnage et passage opportuniste

Le passage opportuniste et le talonnage sont des tentatives d’accès. L’individu en fraude passe à la suite d’une personne qui elle, est autorisée. C’est alors que les capteurs détectent la présence de plus d’une personne dans le système de filtrage.

• Passage opportuniste : la personne autorisée n’est pas consentante

• Talonnage : la personne autorisée est complice
Parlons-Surete-Fichet-Blog-Talonnage et passage opportuniste-fraude

2. Sens unique

La tentative de passage dans la mauvaise direction est également un type de fraude à l’accès rencontré. La plupart des couloirs rapides peuvent être configurés pour permettre le passage dans un sens ou dans l’autre, cependant ils signalent toujours clairement le passage autorisé (flèche verte) ou interdit (croix rouge).
Leurs capteurs sont donc capables de détecter si quelqu’un entre dans la zone de sortie depuis la mauvaise direction.
Parlons-suurete-Fichet-Blog-Sens unique-fraude

3. Obstruction de fermeture

L’espace proche des vantaux d’un système de filtrage est appelé « zone de sécurité ».
Le fait de demeurer trop longtemps dans cette zone – en forçant les vantaux à rester ouverts pour permettre le passage d’une personne non autorisée – est détecté comme tentative de fraude.
Parlons-surete-fichet-blog-Obstruction de fermeture-fraude

4. Reptation

La tentative de ramper sous les vantaux ou la barrière de filtrage est tout aussi courante.
Les capteurs situés à la base du système d’entrée détectent le corps d’une personne qui rampe pour pouvoir alerter la sécurité.
Parlons-Surete-Fichet-Blog-Reptation-fraude

5. Escalade

La tentative de sauter ou grimper au-dessus du système de filtrage. En plus d’être dangereux, c’est un type de fraude à l’accès plus que répandu. Une méthode souvent pratiquée par les resquilleurs du métro.
Parlons-Surete-Fichet-blog-Escalade-fraude

6. Ouverture forcée

L’ouverture forcée de ventaux d’un système de filtrage d’accès pour pouvoir passer du côté sécurisé du bâtiment.
Parlons-Surete-Fichet-blog-Ouverture forcee-fraude

7. Attente opportuniste

Demeurer trop longtemps dans la zone d’entrée peut aussi indiquer une tentative de fraude, dans l’attente qu’une personne autorisée ouvre le passage pour en profiter.
Parlons-surete-Fichet-Blog-Attente opportuniste-fraude

 

En savoir +

Avez-vous téléchargé notre guide en lien avec l’article ? ⤵️

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions dans les commentaires

 

 

Suivez-nous