Aéroports : La fin des files d’attentes aux contrôles sécurité

Aéroports : La fin des files d’attentes aux contrôles sécurité

21/12/2017 0 Par Jocelyne BENISRI
Suivez-nous

Dans les aéroports, le contrôle de l’empreinte digitale et de l’iris devient de plus en plus courant. La prochaine étape sera de mettre en place un système de reconnaissance faciale associé aux données biométriques du passeport. L’objectif est de réduire les contrôles d’identité répétitifs et de créer un parcours fluide pour le voyageur. Le nom de ce concept est le  « single token travel ».

 

Un article récemment paru dans un journal anglais « The Independent », expliquait comment la reconnaissance faciale allait permettre de supprimer les files d’attentes lors des contrôles de sécurité dans les aéroports.

« L’idée, c’est de rendre l’aéroport entièrement biométrique. Une fois que la correspondance entre les caractéristiques de votre visage et de votre passeport sera avérée, vous pourrez passer tous les points de contrôle du terminal sans avoir à présenter vos documents de voyage ».

Tests grandeur réelle dans les aéroports

Plusieurs aéroports et compagnies aériennes à travers le monde expérimentent déjà ce principe du tout biométrique.

  • À Brisbane, les passagers enregistrent leur passeport, leur carte d’embarquement et l’image de leur visage au moment du check-in. Ils regardent à chaque point de contrôle une caméra pour passer d’un espace à l’autre.
  • Finnair a testé une application avec laquelle les clients téléchargent trois selfies avant leur voyage. Puis, ils s’enregistrent à l’aéroport en utilisant un comptoir équipé d’un système de reconnaissance faciale.
  • Delta AirLines, a introduit aux Etats-Unis, via la biométrie, le premier système de gestion de bagages en self-service au monde. Il traite dorénavant deux fois plus de clients qu’un guichet classique.

 

parlons-surete-blog-fichet-aeroport-biometrique-securite

 

Toutes ces initiatives font gagner du temps aux passagers, les aidant ainsi à se déplacer plus rapidement et en toute sécurité vers le point d’embarquement.

Pour les aéroports, le fait de passer plus de temps côté piste amène les passagers à consacrer plus de temps au shopping.

 

N’hésitez pas à cliquer sur l’encart pour découvrir comment Gunnebo a su répondre aux attentes de l’aéroport d’Hambourg :

 

« D’après l’Autorité de l’Aviation Civile, le nombre de passagers devrait augmenter de 5 % dans les prochaines années.

L’exploitant de l’aéroport de Hambourg s’y prépare déjà en agrandissant et en modernisant le poste de contrôle de sécurité central de son Terminal 2. »

Suivez-nous