6 solutions pour optimiser la gestion des accès aux immeubles de bureaux

6 solutions pour optimiser la gestion des accès aux immeubles de bureaux

10/07/2018 0 Par Jocelyne BENISRI
Suivez-nous

Du tripode au sas de sécurité, il existe toute une gamme de systèmes de filtrage d’accès permettant de contrôler les flux de personnes dans les immeubles de bureaux.

Les responsables de la sécurité doivent gérer l’accès des employés afin qu’ils puissent facilement entrer et sortir du site, tout en maintenant un niveau de sécurité qui empêche l’accès à des personnes non autorisées.

Voici six alternatives de systèmes de gestion d’accès pour les immeubles de bureaux. Vous pouvez retrouver les avantages et les limites de chaque solution dans

.

Tourniquet Tripode

Obstacle électromécanique équipé de trois bras sur moyeu rotatif. L’usager engage manuellement la rotation du bras.

parlons-surete-blog-fichet-tripod-tourniquet-immeubles-de-bureaux

Portillon

Portillon motorisé, il dispose d’un vantail qui pivote. L’entraînement est assuré par une colonne motorisée (vantail unique ou trois vantaux).

parlons-surete-fichet-blog-portillon-immeubles-de-bureaux

Couloir rapide

Couloirs d’accès motorisés avec vantaux coulissants ou pivotants.

parlons-surete-blog-fichet-couloirs-rapides-immeubles-de-bureaux

 

Tambour toute hauteur

Tambours de hauteur totale avec poussée manuelle pour procéder au transit.

parlons-surete-blog-fichet-tambour-toute-hauteur-immeubles-de-bureaux

 

Porte Rotative de sécurité

Porte tournante motorisée pour entrée/sortie simultanées.

parlons-surete-fichet-blog-porte-rotative-immeubles-de-bureaux

 

Sas de sécurité

Ses deux portes sont liées par un dispositif électronique d’inter-verrouillage : toute ouverture de l’une exige la fermeture de l’autre. Plus d’informations sur leur fonctionnement dans cet article.

 

parlons-surete-blog-fichet-sas-de-securite-immeubles-de-bureaux

 

En savoir +

Avez-vous téléchargé notre guide en lien avec l’article ? ⤵️

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions dans les commentaires

Suivez-nous